Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Iredey Blog Emergence

Qui est Moussa Dadis Camara? président du CNDD et nouveau président de la Guinée

31 Décembre 2008 , Rédigé par ibe_master Publié dans #Afrique

Moussa Dadis Camara, président du CNDD et nouveau président de la Guinée © reuters

Le chef du Conseil national de démocratie et de développement (CNDD), Moussa Dadys Camara, qui a pris le pouvoir, mardi dernier en Guinée, au lendemain du décès du président Lansana Conté, est né en 1964 à N’Zérékoré, dans le sud du pays, à quelque 990 km de Conakry. Après ses études primaires et secondaires, il entre à l’Université de Conakry d'où il sort en 1989 avec un diplôme d’Etudes supérieures en économie et finances avant d’intégrer l’Armée en 1990 où il suit sa formation de base à Kindia, à 137 km de Conakry. Entre 1996-1999, il obtient une bourse d’études qui le conduit en Allemagne, où il suit des cours d’officier à Dresde, puis obtient un Brevet de chef de section en gestion à Brême où il a suivi également des cours d’application. Rentré en Guinée, il est envoyé en Sierra Léone comme intendant-adjoint au sein des forces des Nations Unies pour la Sierra Leone (UNAMSIL). En 2000-2001, il est nommé chef de Section Essence à la direction générale de l’Intendance militaire des armées de Guinée. Entre 2004-2005, il repart en Allemagne pour des cours de capitainerie d’intendance et de logistique à l’Ecole d’Infanterie de Hambourg. Il est ensuite admis aux Cours pratiques de troupes aéroportées avant de décrocher son brevet de parachutiste commando. En 2005-2007, il est détaché à l’Etat major général des Armées avant de passer Chef de section des Essences et Ravitaillement à l’Intendance militaire des forces armées. En 2007-2008, il suit en Guinée des cours d’Etat major à l’Ecole militaire inter-armée (EMIAG). A la faveur d’une restructuration au ministère de la Défense, il est nommé en novembre 2008 Directeur général des Essences et Lubrifiants, avant d’être désigné, le 24 décembre, président du CNDD.

Lire la suite

Bonne année à tous de la part de IBE

30 Décembre 2008 , Rédigé par ibe_master Publié dans #Actualités

Lire la suite

L'Echangeur de Godomey sera livré en Juillet 2010 ....

30 Décembre 2008 , Rédigé par ibe_master Publié dans #Actualités

Après les passages supérieurs de Houéyiho et de Steinmetz : Un grand échangeur à Godomey (Un nouvel outil de développement lancé par Boni Yayi)
Le Chef de l’Etat et l’ambassadeur de la République populaire de Chine ont procédé, hier, au lancement des travaux de construction de l’échangeur de Godomey. C’est un projet ambitieux qui permettra de fluidifier la circulation à l’entrée de Cotonou du côté ouest. Les travaux s’étendront sur 18 mois, delai au bout duquel, le nouveau joyau sera réceptionné.
Par : Barnabé HOUNKANRIN
Et l’échangeur de Godomey en marche pour favoriser une meilleure circulation des personnes et des biens. D’un coût global de 12 Milliards de francs Cfa, non compris le coût des expropriations et du déplacement des réseaux, l’échangeur de Godomey est un ouvrage en forme d’escargot, comportant 6 bretelles nommées A, B, C, D, E et F, ayant chacune une longueur de 5065 mètres. Ce projet est le fruit de la coopération entre la République populaire de Chine et le Bénin. ‘’Cette infrastructure devra être livrée aux populations dans moins de trente mois’’ a précisé le ministre délégué chargé des transports terrestres, des transports aériens et des travaux publics, Nicaise Fagnon. Il a promis de suivre les travaux afin que le délai contractuel soit respecté par l’entreprise en charge des travaux. Après la mise en service, il y a quelques jours, des passages dénivelés de Houéyiho et de l’avenue Steinmetz, les travaux de construction de l’échangeur de Godomey viennent boucler la série des grands travaux entrepris par le gouvernement au cours de l’année 2008 qui s’achève. Il est à noter que ces travaux entrent dans le cadre de la mise en œuvre de la politique des grands travaux du gouvernement du Dr Boni YAYI et surtout de la résolution définitive des problèmes de saturation des voies d’accès et de traversée de Cotonou. C’est un projet de modernisation des infrastructures de transport qui sera réalisé avec le soutien de la Chine qui participe à plus de 10 milliards à la réalisation de cet ouvrage. C’est ce qui justifie le report du lancement des travaux pour la date d’hier. L’ambassadeur de Chine a tenu à ce que les travaux soient lancés hier 29 décembre, jour du trentième anniversaire de la coopération entre la Chine et le Bénin.
Caractéristiques techniques de l’ouvrage
L’ouvrage a été conçu dans un schéma qui vise à supprimer tous les conflits de circulation et à séparer le trafic principal du trafic motocycliste porté par des voies latérales. Dans ce schéma, il est prévu de garder à niveau les voies principales Cotonou-Calavi et Calavi-Cotonou, de faire passer au-dessus de ces deux voies principales au sol les lignes Cotonou- Ouidah et Ouidah-Calavi, de conserver au sol et dans sa configuration actuelle la voie Ouidah-Cotonou et de séparer le trafic motocycliste du trafic des voies principales.

Lire la suite

Hommage a Laurent Olaleye Yayi, décédé il y a un an

30 Décembre 2008 , Rédigé par ibe_master Publié dans #Actualités

Distingué Dr Honoris Causa:Yayi prône les échanges entre les Universités d’Ifè et du Bénin
23 décembre 2008 - Consacré Dr Honoris Causa es sciences de l’Université de Ilé Ifè, le président Yayi Boni a exprimé toute sa gratitude et celle de son pays aux autorités nigérianes. De même, dans son discours, il s’engage à promouvoir des programmes d’échanges d’étudiants et de chercheurs entre les Universités du Bénin et celle d’Ifè, dans les domaines de la médecine de l’agriculture des langues, de la culture et autres. (Lire texte intégral du discours du chef de l’Etat)

Allocution de son excellence, Dr Boni Yayi président de la République, chef de l’Etat, Chef du Gouvernement a l’occasion de la Cérémonie de remise de la distinction honorifique de Docteur Honoris Causa ès Sciences de l’Université Obafèmi Awolowo d’Ilé-Ifè

Monsieur le Président de la République Fédérale du Nigéria et Cher frère,

Monsieur le Chancelier de l’Université Obafèmi Awolowo,

Sa Majesté Royale Oba Sijuwade Olubuse II, Oni d’Ifè,

Altesses royales et Autorités traditionnelles, Gardiennes de notre histoire, tradition et culture,

Monsieur le Vice Chancelier de l’Université Obafèmi Awolowo,

Mesdames et Messieurs les Membres de la Communauté universitaire,

Mesdames et Messieurs les récipiendaires,

Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

Je voudrais tout d’abord exprimer au Gouvernement, au peuple frère du Nigeria, ainsi qu’à vous-même, Monsieur le Président, toute ma reconnaissance, pour la chaleur de l’accueil qui est réservé à ma délégation et à moi-même, et pour toutes les attentions dont nous sommes entourées depuis notre arrivée chez nous, ici, au Nigeria, et plus particulièrement à Ilé-Ifè. C’est avec un immense plaisir que je me retrouve dans cet auguste Hall dont le nom plonge ses racines dans notre histoire. Je me sens honoré de recevoir le titre honorifique de Docteur honoris Causa de cette grande Université. En effet, l’expression Great Ifè que l’on ne rend pas parfaitement par sa traduction de Grande Ifè, fait partie désormais de ma vie et de ma vocation. Aujourd’hui, la Grande Ifè m’ouvre les portes de la Grande cité qu’a été et demeure Ilé-Ifè, en tant que berceau de la race Oduduwa ou, comme le disent souvent nos populations, berceau de l’humanité. La Grande cité a produit la Grande Ifè académique, cette belle Université à l’architecture imposante implantée dans ce beau paysage de collines et de méandres de cours d’eau, ce haut lieu de la connaissance où la nature et la culture fusionnent en toute harmonie. La Grande Ifè à laquelle le nom de notre regretté sage Obafèmi Awolowo est attaché, est sans aucun doute l’une des plus belles universités d’Afrique. Vous comprendrez donc la source première de ma légitime fierté d’être aujourd’hui récipiendaire de la distinction honorifique qui vient de m’être décernée dans cette grande université africaine, ce lieu qui me réconcilie bien avec mes origines, mon histoire et toutes les grandes leçons de ma carrière dans la sous-région. En effet, après plusieurs décennies dans des institutions monétaire et financière et au bout de ma longue expérience à la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest ainsi qu’à la Banque Ouest Africaine de Développement, j’ai pu me former la pure et profonde conviction que le développement de nos pays passe nécessairement par un certain nombre de piliers parmi lesquels :

la liberté, source de créativité ;

la qualité des ressources humaines ;

l’importance des infrastructures économiques et sociales ;

la valorisation de notre patrimoine culturel diversifié ; la force de l’intégration régionale.

Ces piliers intègrent à n’en point douter la notion de la prospérité partagée dans la paix, la concorde et l’unité nationale et africaine. Le Bénin est un ardent partisan d’une Afrique unie dans sa diversité car, l’intégration des peuples et le brassage culturel sont un facteur puissant de l’accélération du développement et du progrès économique et social de l’Afrique.

J’ai toujours été fasciné par la volonté et la détermination avec lesquelles cette prestigieuse Université s’est employée à promouvoir les bases intellectuelles de l’Excellence fondée sur ces différents piliers du développement. Je m’en réjouis.

Monsieur le Chancelier,

Je ne peux que vous remercier davantage de m’avoir conféré le titre de Docteur Honoris Causa es Science à un moment où le peuple béninois et moi-même nous nous efforçons de renforcer les excellentes relations de fraternité et de coopération qui existent si heureusement entre mon pays le Bénin et le Nigeria.

Monsieur le Président de la République Fédérale du Nigeria,

Ce titre est aussi un grand honneur qui nous stimule à consolider les étroites relations entre nos gouvernements et entre nos peuples à cette étape cruciale de l’histoire de notre continent, où nous sommes de plus en plus convaincus que l’intégration régionale et celle des peuples doivent être considérées comme des priorités absolues par tous les pays africains.

L’intégration doit être abordée comme un défi à relever. C’est pourquoi, je voudrais humblement m’engager à promouvoir des programmes d’échanges d’étudiants et de chercheurs entre l’Université Obafèmi Awolowo et les universités du Bénin, dans les domaines de la médecine, de l’agriculture, de la technologie, des langues et de la culture. Je contribuerai aussi, par tous les moyens, à améliorer les bases de ces échanges qui, déjà par le passé et dans un cadre informel, ont permis la formation et l’utilisation de nombreux cadres béninois qui font aujourd’hui la fierté du Bénin.

Permettez-moi à ce sujet de saluer au passage la mémoire de mon regretté frère, Laurent Olaleye Yayi, décédé il y a un an, alors qu’il était en fonction ici même.

Je voudrais terminer en indiquant que j’ai une haute appréciation de la contribution de nos frères et sœurs nigérians à l’indépendance du continent ainsi qu’au développement et au progrès de l’Afrique.

Monsieur le Président de la République Fédérale du Nigeria et très cher frère,

Je ne puis manquer l’occasion de la présente cérémonie, pour vous témoigner la gratitude du peuple béninois et saisir cette opportunité pour vous remercier pour tout ce que vous faites en faveur de la sous-région et au bénéfice de mon pays, le Bénin.

Great Ife, merci.

Great Ife, Thank you.

Je vous remercie.

Ilé Ifè, le 20 décembre 2008

Lire la suite

Infrastructures à Cotonou : Le passage supérieur de Steinmetz mis en service

29 Décembre 2008 , Rédigé par ibe_master Publié dans #Actualités

Le passage dénivelé de l’Avenue Steinmetz vient d’être mis en service pour le bonheur des populations de Cotonou. En prélude à la mise en service de ce passage dénivelé, le Président de la République, Boni Yayi, a effectué le mercredi 24 décembre dernier, une visite sur le chantier afin de constater de visu l’achèvement des travaux.
Par : Hermann ADIMOU (Stag)
Le passage dénivelé de l’Avenue Steinmetz sera officiellement livré dans la première quinzaine du mois de janvier 2009. C’est ce qui ressort de la visite du Chef de l’Etat, Boni yayi, sur le chantier. L’inauguration du passage supérieur est reportée au mois de janvier en raison de l’imminence de la venue au Bénin du Secrétaire d’Etat à la coopération de la République fédérale d’Allemagne. Ainsi, pour permettre une meilleure fluidité de la circulation à ce niveau en cette période de fête, le Ministre des travaux publics, Nicaise Fagnon et le premier adjoint au maire de Cotonou, Léady Soglo, ont procédé à la mise en service, le samedi 27 décembre passé, de cet ouvrage. A en croire Léady soglo, Premier adjoint au maire de Cotonou, cet ouvrage va faciliter la circulation dans cette zone de la ville de Cotonou. Il souhaite que la mairie de Cotonou soit davantage associée et qu’on lui donne les moyens pour entretenir ces infrastructures dont elle va avoir la responsabilité. Il a, par ailleurs, invité les populations de Cotonou à féliciter le gouvernement pour ces initiatives qui sont heureuses et leur demande de les entretenir correctement. L’ambassadeur d’Allemagne près le Bénin, Linden Ludwig, se dit honoré par la visite du Chef de l’Etat sur le chantier. Le Ministre des travaux publics, Nicaise Fagnon, a remercié l’Allemagne pour la précieuse contribution sans laquelle la réalisation de cet ouvrage n’aurait pas pu se faire. Il a par ailleurs réitéré le souhait du gouvernement de voir se poursuivre judicieusement la coopération avec la République fédérale d’Allemagne en vue de la réalisation d’autres infrastructures. Il faut noter que l’objectif est de faire de la capitale économique du Bénin, la vitrine du pays.

Lire la suite

Au Mise en service du passage supérieur de Houéyiho : Une nouvelle ère pour la route au Bénin

24 Décembre 2008 , Rédigé par ibe_master Publié dans #Actualités

Le président Boni Yayi a procédé hier à la mise en service du premier passage supérieur de Cotonou, celui de Houéyiho. C’était une cérémonie qui s’est déroulée en présence des partenaires au développement, des présidents d’institutions de la République, du premier adjoint au maire de Cotonou, des membres du gouvernement et une impressionnante foule. L’ouvrage vient réduire la souffrance des populations et contribue au développement du pays. Dans quelques jours, le passage supérieur de Steinmetz sera réceptionné et les travaux de l’échangeur de Godomey, lancés.
Par : Barnabé HOUNKANRIN
Finies les pertes de temps observées sur l’axe Akossombo-Place des Martyrs. Les usagers de ce tronçon peuvent pousser un ouf de soulagement. Le passage supérieur de Houéyiho est désormais mis en service pour soulager la peine des usagers de la voie. En forme de voûte, le passage supérieur de Houéyiho est un pont dallé de 280 m de longueur, constitué de deux tabliers voisins en béton précontraint. La concrétisation de cette infrastructure a été rendue possible grâce aux partenaires au développement notamment, la Banque Ouest Africaine de Développement (Boad) et la Banque d’Investissement et de Développement de la Cedeao (Bidc). Les travaux ont été réalisés en deux étapes et ont coûté en tout, 19.617.660.567 F Cfa. La première étape concerne la réalisation des travaux de réaménagement et de reconstruction du tronçon de route Akossombo-Place des Martyrs. Cette manche des travaux a été financée par la Boad et le Bénin. La seconde étape concerne la réalisation des travaux de construction du passage supérieur de Houéyiho et de ses aménagements au sol. Officiellement lancés le 16 juin 2006 et le 10 avril 2007, les travaux de réaménagement et de reconstruction du tronçon de route Akossombo-place des Martyrs ont été achevés et réceptionnés le 04 octobre 2008 et ceux du passage supérieur de Houéyiho sont achevés et réceptionnés provisoirement le 22 décembre 2008 avant la réception officielle qui a consacré sa mise en service hier matin. Il est à noter que la fin contractuelle du délai de livraison de l’ouvrage était fixée au 15 janvier 2009. L’ensemble du projet s’étend sur 3,5 kilomètres environ. « Avec la mise en service de ce joyau, le Bénin entre dans une ère nouvelle de mobilisation de ces infrastructures routières sur sa route vers l’émergence », s’exprimait le ministre délégué auprès du président de la République, chargé des transports terrestres, des transports aériens et des travaux publics, Nicaise Fagnon.
La métamorphose de la ville de Cotonou engagée
Le gouvernement du Dr Boni Yayi a amorcé depuis son accession au pouvoir, une énorme révolution des axes routiers. Plusieurs axes routiers ont été réaménagés à Cotonou comme à l’intérieur du pays. Les grands travaux concernent notamment les passages supérieurs de Houéyiho et de l’avenue Steinmetz et l’échangeur de Godomey dont les travaux seront lancés le 29 décembre 2008. La réalisation de ces grands travaux contribuera à une meilleure fluidité de la circulation. Ceci donnera un nouveau visage à la ville de Cotonou, en vue d’être la vitrine du Bénin.
Lire la suite

COTONOU : au coeur de l'action ....

23 Décembre 2008 , Rédigé par ibe_master Publié dans #Régions

Cotonou
au cœur de l’action
gouvernementale
 

Faire de Cotonou une ville moderne où il est agréable de vivre et de circuler a toujours été au cœur des préoccupations des gouvernements successifs des indépendances à nos jours. Si le pionnier a été le Président Hubert Maga, ses successeurs n’ont pas dérogé à la règle. Pour ne citer que ceux-là, les gouvernements successifs de Mathieu Kérékou et Nicéphore Soglo ont œuvré à faire de la capitale économique une vitrine du Bénin. Avec ceux de Boni Yayi s’est ouverte l’ère des échangeurs et autres passages supérieurs. Et même les voies d’accès à la ville sont concernées…

Deux passages supérieurs bientôt inaugurés à Cotonou
La circulation doit être plus fluide dans la capitale économique du Bénin. C’est ce que vise la mise en mise en service dans les prochains jours des deux passages supérieurs actuellement en construction dans Cotonou.
Le passage supérieur de l’Avenue Steinmetz sera mis en service à la mi-décembre 2008. Celui de Houéyiho sera livré au plus tard fin Janvier 2009. En tout cas, les responsables des entreprises en charge des travaux ont assuré qu’ils respecteraient les délais. Le passage supérieur de l’Avenue Steinmetz s’étend sur 620 mètres environ. Les travaux concernent un ouvrage de dénivellement, des voies d’accès, deux contre allées, des voies de stationnement, deux trottoirs et des aires de stationnement.
Les travaux démarrés en juillet 2007 sont évalués à près de sept milliards de francs CFA assurés par le budget national et le FRDC. Quant au passage supérieur de Houéyiho, sa réalisation est estimée à environ sept milliards et demi. L’ouvrage s’étend sur 281 mètres. Il comprend deux tabliers, des aménagements, des contres allées et un sens giratoire de 30 mètres de diamètre. Le partenaire principal est, la banque allemande KFW.

Un échangeur de type haut parleur à Godomey
En dehors des passages supérieurs en construction, un autre grand ouvrage a vocation à supprimer tous les conflits de circulation et de séparer le trafic principal du trafic motocycliste porté par des voies latérales sur le grand carrefour Godomey.
Il va fluidifier le trafic au croisement de deux corridors internationaux à savoir Abidjan-Lagos et Cotonou-Lagos, ainsi qu’à la sortie nord ouest de Cotonou. L’ouvrage comporte six bretelles, deux passages inférieurs et trois voies latérales. La longueur totale du tracé de l’échangeur est de cinq kilomètres environ. La route principale est longue de 940 mètres ; les voies annexes elles, font 2634mètres environ. Le coût global des travaux est estimé à 12 milliards de francs CFA non compris le coût des expropriations et du déplacement des réseaux. La pose de la première pierre a été effectuée par le président de la république le Dr Boni Yayi en Août dernier. Le financement est assuré par la République Populaire de Chine.

Autoroute Godomey Akassato
10,5 km du point de vue linéaire, 2 chaussées unidirectionnelles de 7m chacune, un TPC de 1,40m, des caniveaux, des trottoirs, des bandes de stationnement avec des candélabres pour un système d’éclairage central performant, voilà les caractéristiques de l’Autoroute Godomey Akassato dont les travaux ont été lancés en octobre 2007. Ils sont prévus pour finir en Novembre 2009. Il s’agit d’un ouvrage moderne qui va permettre de réduire les longues files observées sur cette voie aux heures de pointe, qui va permettre aux usagers de se rendre dans le Nord Bénin et va faciliter les échanges avec les pays de l’hinterland. Ils sont évalués à 26milliards de francs assurés par le 9ème FED.

Lire la suite

Les mensonges des blancs sur tout ...

21 Décembre 2008 , Rédigé par ibe_master

Lire la suite

Les femmes font toujours confiance à YAYI BONI ...

21 Décembre 2008 , Rédigé par ibe_master


Malgré la crise politique : Les femmes affichent toujours leur soutien à Boni Yayi
 

Les femmes béninoises ne veulent pas se laisser manipuler par les hommes politiques radicaux qui tentent de compromettre l’animation de la vie politique du pays, encore moins se laisser distraire par la crise politique actuelle qui crée l’effet d’une intoxication de l’opinion publique.

 

C’est ce que traduit leur sortie médiatique le week-end dernier.

Comme une nuée de mouches déterminées, les femmes sont massivement sorties le samedi 13 décembre dernier pour réaffirmer leur soutien sans faille au Président Boni Yayi. Celles, qui se font appeler « Femmes ambassadrices du changement » ne veulent pas laisser la crise politique avoir raison de l’espoir qu’elles ont placé au changement depuis l’accession du Dr Thomas Boni Yayi au pouvoir.

La salle bleue du Palais des congrès qui a servi de cadre à cette sortie médiatique était devenue trop exigüe pour contenir le flot de femmes visiblement déterminées à accompagner le gouvernement. Elles ont, à l’occasion, lancé un vibrant appel aux autres femmes, à la jeunesse et à tout le peuple béninois de ne pas céder à l’intoxication dont font preuve certains hommes politiques devenus hostiles au pouvoir.

C’est dire que les femmes béninoises ont compris le jeu auquel jouent les hommes politiques au Bénin notamment ceux qui, pour des raisons qui tiennent à des intérêts personnels ont décidé de mettre en difficulté le régime du changement. Ce spectacle émeut les femmes qui ont décidé de demeurer « Ambassadrices du changement » pour empêcher les vendeurs d’illusion de satisfaire leurs appétits.

C’est un soutien capital pour le gouvernement Yayi lorsqu’on sait la proportion que les femmes représentent dans le pays. Un autre aspect de la chose est que l’engagement des femmes à rester soudées derrière Boni Yayi est la preuve que celui-ci incarne le véritable espoir auquel elles continuent de croire. Cette sortie des femmes béninoises traduit à n’en point douter leur engagement à soutenir contre vents et marrées le Chef de l’Etat.

Et c’est un signal fort donné à la classe politique rebelle qui refuse de jouer convenablement son rôle d’opposition constructive. Alors, les femmes ont bien compris le sens de la crise politique qu’on impose aujourd’hui au Bénin. Malgré les combines des hommes politiques à déstabiliser le Président Boni Yayi, ces femmes refusent de prendre le Chef de l’Etat comme un diable ambulant.

Il n’y a rien de moins qu’un camouflet donné à la classe politique béninoise. Cet événement demeurera inaltérable dans la mémoire des béninoises et des béninois qui sont convaincus d’une et une seule chose, la volonté d’émergence du Président Boni Yayi.

Chris-Amos AHOLOU

Lire la suite

Les femmes blanches préfèreraient les hommes noirs....

21 Décembre 2008 , Rédigé par ibe_master

Ce sont les blancs qui profiteraient le plus du métissage culturel. Il est vrai d’une part que dans la majorité des mariages mixtes, le mâle est noir et la femelle est blanche. S’il y a peu de blancs qui épousent les filles noires, ce n’est pas parce qu’elles ne sont pas belles ou parce qu’ils sont racistes, mais parce qu'ils en sont incapables. Ils ont peur des femmes. Même entre-eux, les blancs ne draguent non plus les femmes blanches européennes.

Regardez bien autour de vous ; les voisins, les collègues, les coéquipiers qui ont le même âge que vous. Constatez qu’une grande majorité vit seule sans raison apparente. En Afrique par exemple, il est inadmissible qu’un jeune homme entre 25 et 35 ans, libre et qui a un travail, vive seul. Mais en Europe moderne vous serez surpris de constater que le célibat des hommes est une épidémie qui rafle toute une jeunesse mûre en âge de se marier ; les blancs ne savent pas draguer les femmes. Ce sont souvent les femmes blanches qui draguent leurs gars. Et tant que ce n'est pas encore arrivé, ils se masturbent.
Et si cela n'arrive jamais, ils vont en Thailande pour ceux qui peuvent. Le reste devient aigri, raciste à la limite votant pour Lepen. Ils y en ont qui détourneront le regard lorsqu'on parlera de ce genre de choses. Mais les mêmes gens détournent aussi le regard lorsqu'on leur demande de porter des préservatifs pour se protéger.
Ils ne savent pas ce qui est bon de faire et ce qui n’est pas bon de faire devant une belle femme. La multiplication des sites de rencontre n’a pas l’air de résoudre le problème. Parce même par e-mail, il faut charmer la femme. En France, seulement 1 fille sur 10 en âge de se marier a un copain fixe avec qui il vit maritalement. On ne parle pas du copinage et de la "fornication sauvage". L'âge du mariage est poussé à 30-35 ans pour les filles, 40 ans et plus pour les hommes pour ceux là même qui ont de la chance de se marier. Or à cet age, on est plus très sûr de faire de beaux enfants. Parce que 35 ans pour une fille cela veut dire au moins 25 ans de pillules anti-grossesse et 3 à 4 avortements. Cela donne: ménopause précoce ou ménopause forcée avec les risques des cancers de sein et d'utérus.
On ne peut ne pas dire que plus la fille est jeune (22 à 25 ans), plus elle est féconde et pure. Et vous avez plus ou moins l'assurance que si la fille vient d'une bonne famille chrétienne, il y a des chances que vous soyez le 2ième ou le 3ième homme.

La masturbation

La conséquence sociale de ce célibat forcé est que, la masturbation masculine en Europe est un championnat. Les hommes se masturbent jusqu’à se blesser. Ils n’ont rien d’autres à faire à la place. Les médecins font des efforts de déculpabiliser l’action de se masturber. Et pourtant, tous les psychologues sont unanimes que la masturbation trouble l’équilibre hormonal, ce qui à la longue peut conduire à la frigidité. Saviez vous que les pervers sexuels et les pédophiles sont souvent des gens qui ont eu une expérience sexuelle ratée? Comment expliquer alors qu'un homme blanc invite un noir à faire l'amour à sa femme devant lui? Ne saviez vous pas que les clubs de rencontres couples blancs - hommes noirs à buts essentiellement sexuels se multiplient à Paris et dans les grandes villes en Europe?

La prostitution

Une autre conséquence de cet échec social, c'est la montée de la prostitution. Ce sale métier qui devrait être combattu est entrain d'être légalisé dans toute l'Europe.
Parlant de prostitution, on ne se limitera pas au marchandage de sexe. Regardez donc comment les clubs de Partage, ce que certains appellent Orgie Party ou bien Gang Bang Party se multiplient. C'est à dire, ce sont des blancs qui vont se soulager en groupe auprès de la femme qu'un volontaire a mis à la disposition d'hommes inconnus. Où sont donc les féministes. Les femmes sont elles devenues des décharges publiques? Et pourtant cela devient officiel petit à petit. Recherez dans Google par mots clés les mots "Gangbang party" ou bien "Orgie". Vous serez surpris par l'offre. C'est cela le constat d'échec social.

Les blancs ne savent non plus garder les femmes

Les enfants métissés sont beaux et s'integrent mieux. Le racisme lui est un bateau qui coule.Même lorsqu'ils sont mariés, les blancs se savent pas comment faire plaisir à la femme, comment vivre avec une femme, comment l’aimer, comment entretenir la flamme d’amour. Certains blancs pensent qu’aimer une femme c’est se soumettre. Et ils sont soumis jusqu’à faire pitié. Ils croient pouvoir éviter la confrontation en devenant des Mr. Oui...Oui. Ils croient être gentlemen en se laissant frapper sur le crâne. Par exemple quand la femme est fâchée, ils se mettent à genoux, demandent pardon jusqu’à ce que les larmes coulent même pour ce qu'ils n'ont pas fait.
On a vu des hommes se répentir devant des femmes adultères.

"Oh chérie, je sais si tu as fait cela, c'est aussi d'une part de ma faute aussi."

Mais voilà que tout ce cinéma n’a jamais été suffisant pour retenir une femme qui pense déjà à autre chose. La preuve est que les divorces en Europe ont dépassé les proportions de 60% dans les grandes villes : Parce que les femmes n’aiment pas les petits garçons.

Voici pourquoi les femmes blanches aiment les noirs

Les noirs ont certainement profité de ce manque d’opportunisme généralisé de certains blancs pour s’intégrer en Europe. Vous vous demandez : « Pourquoi les hommes noirs épousent tant de femmes blanches. » Mais la question devrait être: « Pourquoi les femmes blanches séduisent tant les hommes noirs. »
La réponse est simple : elles sont seules et veulent un homme ; un vrai homme viril, capable de dire, voilà ce que je pense, voilà ce que j’ai décidé de faire…etc, et pas seulement des petits lécheurs de cul, pleurnichards. Si vous jetez un coup d’œil dans les sites de rencontres. Ce genre de texte ne vous échappera pas.

« Jeune femme, 25 ans cherche vrai homme pour mariage si possible »

Classiquement, les femmes ont toujours préféré épouser les hommes qui sont déjà financièrement assis. C’est ce que vous pensez. Mais comment expliquer que certains noirs en Europe, sans papiers, sans travail, sans logement fixe réussissent à épouser des blanches qui travaillent, ont un logement. A l'inverse, un homme blanc, belle maison équipée, belle voiture, bon salaire n'arrive pas à trouver de femme? Pourtant, les barrières sociales et ou les préjugés restent un obstacle majeur aux mariages mixtes, surtout quand l’homme noir est pauvre sans emploi, sans papiers.
C’est encore un challenge d’épouser une femme blanche en Europe. (Heureusement le Danemark fait exception) La famille, les amis et même les autorités. On vous demandera parfois des papiers que vous ne pouvez pas avoir. Par exemple, en Allemagne, pour se marier, ils vous demandent d’apporter ce qu’on appelle Ehefähigkeitszeugnis .Un ami m’a traduit cela. C'est-à-dire il faut avoir capacité de se marier avant d’obtenir le droit de se marier. Bizarre surtout que ce document s’obtient dans le lieu où vous êtes né. Qui va vous le fabriquer en afrique.
Le métissage est maintenant inévitable.Il n'est pas illusoir de penser qu' il mettra fin au racisme.Mais vous qui répondez en disant, les femmes blanches épousent les hommes noirs parce qu’elles fantasment sur les grosses bites des noirs. Ce sont des prostituées des noirs. Vous vous trompez, parce que les noirs n’épousent eux non plus les prostituées. Ce ne sont pas des prostituées, ce sont des femmes. D’ailleurs avant d’en arriver à la bite, il faut d’abord réussir à charmer la femme. Vous vous trompez parce que la réponse est que ces hommes noirs là sont des hommes. Ce sont des fins charmeurs protecteurs. Ce sont des hommes, des vrais. D’ailleurs, à cause des blocages administratifs, des préjugés des amis et de la famille, lorsqu’un noir réussit à épouser une femme blanche, c’est qu’elle est follement amoureuse car c’est elle qui rendra le mariage possible par tous les moyens, même s’il faut écarter sa famille, même s'il faut prendre un avocat pour contrer les autorités, ce qui est généralement le cas pour ceux qui ne veulent pas aller au Danmark.

Qu’est ce qu’un vrai homme

Ceux qui croient que les femmes blanches aiment les noirs à cause de la grosse bite, n’ont rien compris de la sexualité des femmes. La grosse bite est impressionnante et curieuse pour tout le monde même pour les hommes, mais ce n’est pas pour cela qu’une femme (en dehors des salopes) pourrait pencher vers un homme. Les femmes aiment les vrais hommes. Et pour le moment, les vrais hommes sont les noirs en majorité (et aussi quelques blancs culturellement métissés). Un vrai homme est travailleur, indépendant, protecteur, fort, sportif, efficace, dominant même.

Un vrai homme est spontané, intelligent, responsable, charmeur…un vrai homme connait, et doit connaitre. Et il connait. Que dire, les femmes aiment les gens cultivés aussi.
Par exemple, votre femme veut appeler un plombier pour brancher la machine à laver. Dites lui. Laisse moi faire même si ce sera la 1iere fois que vous le faites. Mais si vous dites

« Oh Oh vraiment chérie, il faut appeler ce plombier là j'ai aucune idée des choses comme cà. »

Alors, c’est le plombier qui est le vrai homme et ne soyez pas surpris demain Mr. plombier reviendra à votre absence, cette fois pour masser madame….

Soyez comme des soldats. Ces vrais hommes

S'il y a des femmes qui n'aiment pas les hommes en tenues c'est à cause du traumatisme du soldat qui tue et qui est tué. Sinon, les femmes trouvent les militaires et gendarmes très sexy.

Ceux qui ont eu la chance de faire une formation militaire sont témoins d'une chose: C'est que un vrai soldat est un homme, un vrai. On vous a demandé d'être vainqueur face aux épreuves dont vous expérimentiez pour la 1ière fois. Par exemple, on vous jète dans un fleuve et vous devez vaincre le courant à la nage. Si vous coulez on vous lance un gilet sauveteur, vous devez pouvoir l'attraper et rejoindre la rive, par tous les moyens. D'ailleurs, l'hélico ne vous attend pas et il faudra grimper par le train d'attérissage pour ne pas rester à la jungle.
Si vous ne voulez pas manger les conserves, vous devez capturer les poissons vivants dans l'eau, ou étrangler la biche avec vos mains. Alors le dernier jour , l'officier vient vous mettre les galons. Vous êtes l'homme le plus heureux du monde, parce qu'il confirme que vous êtes un homme, un vrai, car les faibles et les poulets de fermes sont éliminés et "renvoyés entre les cuisses de leurs mamans têter".

Avez vous déjà rencontré un officier célibataire? Croyez vous qu'un soldat qui attrape un poisson vivant dans l'eau, est incapable de dire bonjour à une femme?


Un vrai homme est macho, un peu ?

Certains mots peuvent vous avoir choqué, mais peu importe.

"Toute vérité a besoin d'un courageux pour la dénoncer "

Les femmes n’aiment surtout pas les hommes soumis, faibles, pleurnichards, les petits garçons dépendants, collants, incapables, efféminés.
Etre macho ne devrait pas signifier battre sa femme, l’humilier en public ou lui montrer que vous avez d’autres copines. Etre macho ici c’est être capable. C'est dire "Moi, je suis… je pense" alors votre femme parlera avec orgueil à ses amies. "Mon mari c'est un dur...tu sais"


Plaider pour une société multiculturelle

Si parce qu'on la peau noire on est d'une autre race d'homme, alors que l'homme aux yeux bleus soit de la race des bleusLes blancs (pas tous - ne nous prêtez pas les mots) sont des travailleurs acharnés, des gens structurés qui savent planifier le futur, mais ils ne savent pas draguer les femmes. Le noir n’est pas un travailleur volontiers. Le noir travaille bien lorsqu’il est sous pression. Le noir est indiscipliné, et ne connait pas la notion du temps et de la notion de bonne gouvernance, mais c’est un charmeur très souvent. La société a besoin d’hommes de toutes les origines pour se compléter.

Tous les noirs ne sont pas charmeurs et paresseux et tous les blancs ne sont pas des soumis pleurnichards.

Le métissage culturel aura une valeur d’or dans le futur. Le racisme est un bateau qui coule. Il faut plaider pour une société multiculturelle plutôt que de se cantonner dans des préjugés. Oui il y a des différences culturelles entre blancs et noirs et ce n'est pas un préjugé. C'est vrai. Cela n’est pas lié à la couleur de la peau, mais au milieu dans lequel on a grandi. Les africains noirs vivent dans des sociétés où on n’est pas sanctionné parce qu’on vient en retard, et où pour avoir une femme, il faut être un malin fin charmeur. Le blanc vit dans une société où l’effort est récompensé, le retard puni. L’homme recherché de demain sera un homme multiculturel. Un homme tolérant, et surtout pas raciste. Vive le métissage culturel. Blancs et noirs unissez-vous !
Blancs, ayez des amis noirs et laissez tomber les préjugés des races. Il n’y a en fait qu’une seule race d’hommes. Vos enfants profiteront de cette vision future d’un monde sans barrière raciale.
Lire la suite
1 2 > >>