Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Iredey Blog Emergence

Articles avec #l'aube nouvelle tag

L'Union fait la nation élira-t-il son candidat unique ?

9 Février 2010 , Rédigé par ibe_master Publié dans #L'Aube Nouvelle

L’UN : Mystère sur le candidat unique

La question très sensible de la désignation du candidat unique qui devra défendre les couleurs de l’opposition à l’élection présidentielle de 2011, fait depuis peu l’objet d’une affaire de couvent au sein de l’état-major de l’Union fait la Nation (UN). Les vieux briscards de la politique nationale qui coachent l’intergroupe, selon des sources fiables, auraient déjà réussi à trancher cette question par consensus après de larges concertations au sein des différentes entités composant l’Union. En réalité, l’épreuve de nerfs que constituent les primaires n’aurait peut-être plus lieu et si ce qui apparaît désormais comme un secret d’alcôve se confirmait, le candidat unique de l’UN a déjà un nom et un visage. Bien qu’il en soit déjà ainsi, le mystère entretenu actuellement sur le sujet relèverait d’une pure stratégie politique. C’est-à-dire brouiller les cartes par rapport à l’adversaire en espérant se prémunir contre une récupération prédatrice du pouvoir en place. En politique, la stratégie compte pour un pesant d’or. Elle permet d’anticiper sur les actions de l’adversaire en évitant de lui donner le fouet pour vous flageller. Il suffit d’observer l’intensification des activités politiques et médiatiques de l’UN au lendemain de sa convention pour se rendre compte qu’elle est résolument engagée à lever tous les obstacles susceptibles de ruiner, chemin faisant, ses vraies ambitions. Dès lors, il vaut mieux prendre avec beaucoup de circonspection la date du quatrième mois de l’année en cours, avancée par un des ténors comme celle retenue pour rendre public le nom du candidat unique de l’UN. Il pourrait bien s’agir d’un canular ou du poisson d’avril. Le culte du mystère sur ce sujet pourrait durer le temps nécessaire à l’UN pour terminer sa campagne d’explication à l’endroit des populations. Car au plus haut sommet de ce regroupement politique tout encore fragile, l’on n’est pas moins conscient des risques que des élections primaires mal gérées font peser sur l’unité de l’Union. Dans ce cas, la voie du salut ne peut résider que dans le consensus. Mais un consensus spontané et non arraché au forceps. La fin justifie les moyens, dit la maxime.

Par : Bernadin MONGADJI

Lire la suite

GRANDS TRAVAUX DU QUINQUENAT DE YAYI BONI

19 Janvier 2009 , Rédigé par ibe_master Publié dans #L'Aube Nouvelle

Construction de l’hôpital de Parakou : Boni Yayi lance les travaux

Aube Nouvelle 19 Janvier 2009
Parakou, la troisième grande ville du Bénin bénéficiera dans 18 mois d’un hôpital universitaire de 100 lits, destiné à la recherche, à l’enseignement et aux soins. Le Président BONI YAYI a posé ce vendredi 16 janvier 2008, la première pierre et donné le premier coup de pioche qui consacre le démarrage des travaux de cet hôpital, fruit de la coopération sino-béninoise. Couvrant une superficie de 7120 m2, le coût de construction de l’hôpital Simanguru de Parakou est évalué à 3milliards75millions de francs CFA soit 42 millions700mille de yuans RMB, entièrement financé par la Chine. Selon le ministre de la santé, le professeur Issifou TAKPARA, la construction de cet hôpital vise à améliorer les conditions socio sanitaires des populations de la ville de Parakou et ses environs, en même temps qu’elle permettra de compléter le plateau technique existant et de mieux soulager les populations. L’ambassadeur de la République Populaire de CHINE près le Bénin, son excellence M.Geng Wembing, a salué l’excellente qualité des relations de coopération entre le Bénin et la Chine dont le secteur sanitaire reste le pilier. C’est pour cela qu’il a invité la partie béninoise à continuer à prêter concours et collaboration afin de faire aboutir chaque projet dans les meilleurs délais pour qu’ils puissent jouer le plus tôt leur plein rôle dans l’émergence du Bénin.

La rédaction

Lire la suite

Le Budget 2009: les enjeux politiques du vote des « G » et « F »

2 Janvier 2009 , Rédigé par ibe_master Publié dans #L'Aube Nouvelle

Adoption à l’unanimité du budget de l’Etat, exercice 2009 : Les enjeux politiques du vote des « G » et « F »

A la surprise générale, les députés de la coalition dite de l’opposition non déclarée ont donné leur avis favorable au vote du budget de l’Etat, exercice 2009. Ce crédit accordé par les « G » et « F » au pouvoir central n’est pas innocent. Il cache bien des enjeux politiques.

Par : Serge-David ZOUEME

Les critiques nourries des opposants non déclarés n’ont pu entacher les efforts légitimes du chef de l’Etat et de son gouvernement à construire le Bénin émergent. Les grands travaux ouverts et les chantiers de développement lancés sur toute l’étendue du territoire national ont, sans nul doute, crédibilisé et soigné l’image du régime Yayi. Ce qui suscite un enthousiasme dans la population en faveur du chef de l’Etat et de ses actions. Les cérémonies de mise en service des passages supérieurs de Houéyiho et de Steinmetz ont permis de s’en convaincre. Une foule d’hommes et de femmes ont marché pour remercier le chef de l’Etat pour sa vision constructive du Bénin prospère et l’encourager à aller loin dans l’intérêt supérieur des Béninois. Mieux, l’honorable Rosine Vierya Soglo n’a pas marchandé son soutien au président de la République. Au regard de ce crédit de valeur dont bénéficie à nouveau le chef de l’Etat, les députés membres de la coalition « G » et « F » n’entendent pas rester en marge du mouvement favorable à Yayi. Aller à l’encontre du vote du budget de l’Etat, exercice 2009, pourrait être interprété au sein de l’opinion comme une réaction contre l’esprit général qui anime actuellement les Béninois et Béninoises épris de paix, de développement et de croissance économique. L’autre considération politique qui a pu aussi « forcer » le vote du budget par les députés des « G » et « F » est le fait que les députés du parti la Renaissance du Bénin (Rb) étaient déjà favorables à l’adoption, sous l’impulsion de Rosine Vierya Soglo. Elle qui a bénéficié du grand soutien du gouvernement et de l’Etat béninois lors de sa convalescence. C’est dire que les députés de la Rb associés à ceux de la minorité parlementaire (38 députés Fcbe), le budget pouvait être bel et bien voté malgré la résistance des autres. Dans ce cas, plus rien ne pourra alors bloquer le vote dudit budget. Face à l’impasse, ils ont dû se joindre aux députés favorables à l’action gouvernementale pour l’adopter à l’unanimité. Le gouvernement Yayi vient d’être ainsi pourvu de moyens pour réaliser son programme de développement pour le compte de l’année 2009.

Lire la suite