Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Iredey Blog Emergence

LA VOIX DU PEUPLE : Patrice TALON , sois ROI !

23 Mars 2016 , Rédigé par Expedit-OLOGOU

LA VOIX DU PEUPLE : Patrice TALON , sois ROI !

La voix du peuple : TALON sois ROI !

Il faut se méfier des peuples non violents ou qui affichent même une certaine indolence

Ils sont d’une douce violence

Ainsi du peuple du bénin

Il est allé déposer TALON sur le siège du pouvoir sans ambages

Avec arme et bagages

De telle sorte que TIANDO et HOLO n’auront rien a faire

Si ce n’est d’aligner formes et formules convenables

Pour les commentaires politologues et jurisprudentielles ultérieurs

Eux ils doivent en douce être en douce entrain de remercier ce Peuple

M le Pr Dr

Ce n ‘est pas nous c’est le Peuple

Et Quand les bras du peuple se lèvent en majesté on le sait

C’est pour rabaisser le prétentieux l orgueilleux le vaniteux

Et élever l homme

Que YAYI mélange les religions

Donne tous les noms d’oiseaux a Talon et a ses compagnons

Qu’il tente par un fallacieux remontages a la limite du parjure d’opposer les enfants du payer

Le Peuple dit Talon Soit tranquille tu seras le Chef

Que YAYI brise toutes les lois du pays

Qu ‘il fasse campagne le jour du silence électoral

Que par bandes défilantes le jour du scrutin sur la télé nationale

Il signe 36 000 décrets en un tournemain pour les forces de défense et de sécurité

Qu’ il suspende le transfert d’argent vital à tant de béninois
pendant les 3 jours d’avant le scrutin

Au prétexte que c’est le moyen d’achat de confiance

Par le camp de la rupture

Le Peuple dit a Talon La paix soit avec toi

Tu es et tu seras le Roi

Qua YAYI se livre a ses derniers soubresauts

A faire pâlir le diable dans un bénitier

Qu’il fasse feu de tout bois

Se moulant de larmes de crocodiles devant pasteurs et têtes couronnées

Le peuple dit Talon sois Roi tu seras le ROI

Mais cela le peuple ne l’avait dit à Personne

Même pas à Talon

Il est allé lui même graver sa sentence dans l isoloir

Et il rentra chez lui sans tapages ni pagailles

Dans une indifférence solennelle

Frôlant le cynisme à l’égard de YAYI

Et au lendemain du scrutin

Le peuple vaque a ses occupations ordinaires

Comme s’il ne venait pas quand même de dire

Le 6 Avril 2016 BONI YAYI doit passer service à la Marina

A son ennemi juré Patrice Talon

Que c’est fini les grandiquolences méprisantes

Que c’est fini les humiliations de gens bien

Et de biens qui n’ont le seul péché que de naître des de biens

Que c’est fini l’insulte a l intelligence par concours frauduleux

Que c’est fini ce pays où les les esprits brillants se cachent parce que méprisés

Les cancres se pavanent et gouvernent

Parce que excellent dans l’art de ramper et aux autres

Mondanités vulgarités banalités bonnes

Aux écuries d’osias

Que ca doit être fini la stalinisation et la nord corenisation

De la télévision nationale

Devenue la webcam personnelle d’un président émerveillé par la glace cathodique

Ce propos du peuple doit être ténu en raisonnant dans l’Histoire

Il s’adresse a Patrice Talon,

La sentence du 20 Mars est biblique

Le peuple Dieu ne veut pas la mort du pécheur

Entre l’ange qu’on lui vendait qu’il ne connaissait pas

Et le Diable qu’on lui peignait en noir

Le peuple a préféré son diable

Qu’il connaît avec ses vertus et ses vices

La sont le salut mais aussi l’enfer et le talent de Patrice

Son échec sera encore plus retentissant

S’il fait tout ca pour gouverner légèrement mieux que YAYI

C est par lui que le Peuple a donné la belle leçon d’humilité a YAYA

Alors quand il s’agira de son tour lui Talon

On s’imagine que ce peuple Histoire sera encore plus foudroyant

Ce peuple celui du bénin n’est pas qu’ »lecteur

C est un peuple vigilant surveillant

Un peuple Véto

Boni l’a appris a ses dépends

Et Talon est témoin et averti

L’exigence populaire

Est l’action dans l’humilité

Pour le bien le grand le beau

Car dans la vie comme en politique

Tout commence

Afin que tout finisse

Et tout fini afin que tout recommence

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article